L'A/B Testing pour améliorer votre ROI

Inbound marketing augmenter votre taux de conversion-AB-Testing

Le growth hacking, cadet de l’inbound marketing, offre un équipement complet aux entreprises pour servir leur stratégie et accélérer leur croissance.Pour l’heure, le A/B testing est l’une des techniques de Growth Hacking des plus efficaces.
L’A/B s’implante années après années dans les stratégies digitales des entreprises. Ces pratiques ayant démontré leur intérêt et leur efficacité pour booster la conversion et optimiser l’expérience utilisateur.
En effet, 75% des sites ayant un trafic supérieur à 1 million de visiteurs en font régulièrement l’usage.

Vous pouvez, avec l’A/B Testing, tester tous les éléments constitutifs qui ont pour but d’interagir avec l’internaute, que ce soit votre site web, le contenu de vos articles, vos emails ou landing pages.

Observons ensemble comment tester et optimiser les différents éléments de votre stratégie d’Inbound marketing : 


L’A/B Testing, à la recherche du détail qui vaut de l’or


Le test A / B consiste à exécuter une expérience simultanée sur deux pages ou plus pour déterminer laquelle des deux exécute ou convertit le mieux.
Ces variations, dénommées A et B, sont présentées de manières aléatoires aux utilisateurs. Une partie d’entre eux sera dirigée vers la version A tandis que l’autre sera dirigée vers le version B. Cela permet de voir ce qui fonctionne pour votre audience en vous basant sur l’analyse statistique des performances.

Capture d’écran 2019-07-15 à 15.47.40(Deux versions différentes, deux taux de conversions différents)


Vous pouvez tester pratiquement tout ce qui se trouve dans vos supports marketing: titres, call to action, images, etc.
Si vous pouvez le modifier, vous pouvez le tester.
Mais cela ne signifie pas que vous devez nécessairement passer des mois à tester chaque petite chose. Concentrez-vous plutôt sur les éléments les plus susceptibles d’avoir un impact important.

3 éléments que vous pouvez tester :

Honnêtement, il y a plusieurs méthodes pour réussir à utiliser cet outil mais voici ce que Keyzz vous recommande de tester.

Les Call to Action

De toute évidence, ces boutons sont différents pour chaque entreprise dans chaque secteur. Certains d'entre vous tentent peut-être de vendre, tandis que d'autres tentent de faire en sorte que les visiteurs s'abonnent à leurs réseaux sociaux.
La chose à éviter est de s’éparpiller, de vouloir tester toutes les options possibles sans y réfléchir à l’avance, pouvant amener à une incertitude sur les résultats. Commencez par quelque chose de subtil et facile, tel que la taille, la couleur ou l'emplacement de votre bouton CTA.
Par exemple, vous pouvez émettre l'hypothèse qu'un bouton CTA plus grand générera des conversions plus élevées.

Vous pouvez également tester le texte écrit sur votre bouton CTA. Essayez de troquer des mots clés contre des mots d'action…Vous allez au fil des tests apprendre le pouvoir des mots.
Par exemple vous pourriez voir les mots qui déclenchent le plus de conversions comme  passer d’“Obtenir” à “Acheter” ou encore de “Découvrez” à “Télécharger”.

image1-3
(Les mots qui déclenchent le plus de conversions)

Si vous êtes satisfait de votre analyse des boutons CTA, passez aux autres composants de votre site web qui se démarquent le plus.

Les headlines

Vos titres et sous-titres sont des éléments essentiels de la page, il est donc logique de les tester ensuite.

Si vos titres ne sont pas formulés correctement, les visiteurs ne vont pas forcément lire tout le contenu de la page. En effet, un en-tête accrocheur engagera le lecteurs à lire l’ensemble de votre contenu. 

En plus des conversions, vous devriez rechercher des analyses indiquant la durée pendant laquelle chaque visiteur reste sur la page. Le temps moyen d’attention d’un utilisateur est moins de 15 secondes alors que le temps moyen passé sur un site est en 2019 de 2 minutes 17 secondes.
Il est donc essentiel voire obligatoire de bien utiliser l’A/B Testing pour optimiser votre site et capter l’attention des visiteurs.

Si un titre produit une durée d'affichage de la page moyenne considérablement plus longue que la variation, cela aura un impact positif sur les taux de conversion.

Les images

Ici, il s’agit de décider quelles images utiliser et où les placer.

Si vous êtes sur le point de prendre une décision ou si vous avez déjà des images sur votre site Web, exécutez des tests A / B pour déterminer celles qui présentent les taux de conversion les plus élevés.

Par exemple, vous pouvez tester l'image d'une femme avec des expressions faciales différentes, avec un  sourire ou un visage sérieux.

Est-il préférable d'avoir une seule grande image en arrière-plan pour votre site web? Ou bien un fond blanc avec l'image au premier plan aura-t-il des conversions plus élevées? La seule façon de le savoir est de tester votre théorie.

N’oubliez pas de prendre en compte la taille et la position de vos images par rapport aux autres éléments de votre site web. Il faut que votre site soit épurée et cohérent afin d’apporter la meilleure expérience aux visiteurs.
Exécutez continuellement ces tests pour optimiser votre taux de conversion.

tenor-73844464


2 conseils pour s’assurer que vous exécutez vos tests A/B correctement

 

Vous vous demandez sûrement combien de temps il faut tester la version A et B pour avoir des retours fiables ?
Généralement, les spécialistes du marketing commettent souvent l'erreur de mettre fin trop tôt à leurs tests A / B parce qu'ils pensent connaître déjà la réponse.
Mais, il faut prendre en compte que les conversions et le trafic web varient énormément en fonction de quelques variables clés.

1- Votre test doit continuer tant que vous vous n’avez pas atteint la taille minimale de l’échantillon :

Si votre outil de test déclare un résultat de 99% de signification statistique, cela ne veut sûrement rien dire.
Il est important de faire attention au nombre d’essais que vous allez effectuer avant de pouvoir tester la pertinence statistique de vos résultats.
Ici, la taille minimale de l’échantillon correspond à la quantité de trafic dont vous aurez besoin pour réussir avant d’arrêter votre test.
Tous les outils de test A / B vous fournissent une métrique unique pour évaluer la validité statistique de vos résultats de test : la signification statistique.
Mais cette mesure est fondamentalement vide de sens si vous ne la combinez pas avec la taille minimale de l'échantillon, qui correspond au nombre minimum de visiteurs uniques à tester avant de pouvoir déclarer vos résultats de test valides.
 
2- Votre test doit continuer tant que vous ne l’avez pas exécuté pendant au moins un cycle complet :

Même si vous atteignez la taille minimale de votre échantillon en 3 jours, vous ne devez pas arrêter votre test tant qu'il n'a pas été exécuté pendant 7 jours complets, ou quelle que soit la durée de votre cycle économique.
C’est parce que vous voulez que les résultats de vos tests reflètent l’ensemble des types de visiteurs, et ces types peuvent varier énormément entre tôt le matin la semaine et l’après-midi du dimanche. Vos transactions, la valeur moyenne des commandes et le taux de conversion peuvent être très différents entre chaque jour de la semaine. Cela reflète une différence dans les motivations et le comportement général de vos visiteurs. Vous devez donc saisir toutes ces différences dans votre test pour qu'il soit valide. 


GrowthHacking
(Cliquez sur l'image pour accéder à l'article)

Le Growth Hacking et l’A/B testing s’avèrent efficace et convient à tous les budgets, alors pourquoi ne pas utiliser ce moyen de tester ce qui vous procure plus de trafic et des taux de conversion plus élevés?

Amusez vous à tester plusieurs éléments de votre site web.
Ne vous limitez pas à votre site web, appliquez cette stratégie sur d’autres supports comme votre landing page ou votre newsletter par exemple.


Nouveau call-to-action



Vous souhaitez mettre en place un processus de Growth Hacking ? 
Contacter Keyzz SEO Agence Marketing Inbound


Share

facebook twitter google+ pinterest reddit linkedin